Direction musicale 2

Julie Vercauteren

.

 

Portrait1 1

Après avoir obtenu son master à la Musikhochschule de Cologne, la soprano belge chante Proserpina dans l'Orfeo de Monteverdi à Anvers. Sans tarder, elle fait ses débuts en Allemagne au Théâtre d'Aix-la-Chapelle avec Damigella et Virtù dans l'Incoronazione di Poppea de C. Monteverdi, sous la direction de Justus Thorau.
Jouant facilement avec les différents timbres de sa voix, la soprano donne des concerts de musique contemporaine avec des pièces comme - O King of Berio - avec l'ensemble belge Hopper, mais aussi le cycle de mélodies - Le Printemps le dit - de Michel Fourgon qui lui est dédié avec le violoncelliste Jean-PolZanutel au festival LOOP de Bruxelles.

Lors de la Saison 2018/2019, Julie Vercauteren revient en Belgique dans le rôle- titre de l'Enfant et les Sortilèges de Ravel avec l'Orchestre national de Belgique, sous la direction d'Otto Tausk. Elle donne également un récital des songs de Dowland au théâtre d’Aix-la-Chapelle. Julie Vercauteren termine la saison en 2d Witch dans Dido And Aeneas de Purcell au théâtre d’Aix-la-Chapelle.

La saison dernière, Julie a chanté dans le nouvel opéra de AnnoSchreier, Der Zauberervon Oz, sous la direction de Christopher Ward au Théâtre d'Aix-la-Chapelle. Elle fait ses débuts en France avec Alceste dans Admeto de G.F. Haendel à Marseille avec Concerto Soave, et chante le langoureux duo de nymphes dans Isis de Lully au Theater an der Wien, sous la direction de Christophe Rousset.

Cette saison comprendra son premier rôle en Allemagne dans le rôle- titre de la Belle et la bête de P. Glass, l'enregistrement de La Contesa di Numi de Caldara avec Concerto Soave, qui sera également joué au Festival de Namur, et ses débuts dans le rôle d'Annio dans La Clemenza di Tito de Mozart à Bruxelles.

Date de dernière mise à jour : 29/09/2020